Le Kabardock

FABRICE LEGROS + ZIIA

[Opé Kamarad!]

logoOPEKAMARADpoursite

Samedi 16 octobre

au Kabardock Kafé
Ouverture des portes : 20h30
Début du spectacle : 21h
Adhérents : 5€ / Prévente : 8€ / Guichet : 10€

Dans l’état actuel de la situation sanitaire, le pass sanitaire est obligatoire pour accéder au Kabardock, et le port du masque reste obligatoire à l’intérieur. Les horaires indiqués sont susceptibles de modification en fonction de l’évolution de la situation.

Le Kabardock met en place « Opé Kamarad! » : une programmation de plateaux d’artistes réunionnais, des temps de répétitions en « condition scène », des accueils en pré-production scénique , des temps de formation. La mise sous cloche que nous vivons ne peut pas durer, et c’est pour éviter ses effets par trop délétères que nous avons souhaité contribuer à maintenir, dans la mesure des moyens qui nous sont pour l’heure attribués, une offre cohérente d’activités et d’outils pour préparer la reprise.

PARTAGER

FABRICE LEGROS + ZIIA

séga maloya world / La Réunion

Encore une très belle affiche péï, avec deux artistes qu’on a des scrupules à présenter, mais on va quand même le faire puisqu’il faut bien communiquer, hein. Alors pour commencer, honneur à Ziia. C’est avant tout une voix, un grain (de sable), une étoffe (le velours). Le tout sans doute acquis, ou plutôt muri, à l’école des concerts dans la rue et les bars. Après son projet éphémère (3 ans tout de même !) Ziia & The Swing Mates, créé avec des membres du Mac Abbé Zombie Orchestra, qui l’aura vue parcourir les scènes du monde entier, Ziia reprend la route en solo, accompagnée de sa « guitare bidon » fétiche, dans un répertoire soul/world qui ne cesse de s’épanouir. Et Fabrice Legros alors ? Déjà, c’est un nom de famille garantie d’un savoir-faire musical pluri-générationnel. Fabrice, après avoir fait ses armes notamment au sein de Baster, développe patiemment son propre style, nourri au séga et au maloya, ouvert aux influences jazz et reggae. Un métissage à l’image de La Réunion, en somme. Depuis son premier album sous son nom, « Nénin », sorti en 2008, Fabrice Legros est devenu une valeur sûre de la musique réunionnaise, et un invité que l’on s’arrache. Voilà, autant de choses que vous saviez déjà, mais c’est dit !

Photos Fabrice Legros © Jérémie Lapra • Ziia © Gilles Bazin