Le Kabardock

KLOWDY + SIBU MANAÏ

[Opé Kamarad!]

logoOPEKAMARADpoursite

Vendredi 03 décembre

au Kabardock Kafé
Ouverture des portes : 20h30
Début du concert : 21h
Adhérents : 5€ / Prévente : 8€ / Guichet : 10€

Dans l’état actuel de la situation sanitaire, le pass sanitaire est obligatoire pour accéder au Kabardock, et le port du masque reste obligatoire à l’intérieur. Les horaires indiqués sont susceptibles de modification en fonction de l’évolution de la situation.

Le Kabardock met en place « Opé Kamarad! » : une programmation de plateaux d’artistes réunionnais, des temps de répétitions en « condition scène », des accueils en pré-production scénique , des temps de formation. La mise sous cloche que nous vivons ne peut pas durer, et c’est pour éviter ses effets par trop délétères que nous avons souhaité contribuer à maintenir, dans la mesure des moyens qui nous sont pour l’heure attribués, une offre cohérente d’activités et d’outils pour préparer la reprise.

PARTAGER

KLOWDY + SIBU MANAÏ

pop soul / La Réunion

Fanm dovan pour cette dernière « Opé Kamarad » ! Et pour commencer, place à Klowdy. C’est de prime abord un sourire, tranche papaye comme il se doit, promesse de bonne humeur. Promesse tenue, et comment en douter ? « Je veux donner le sourire aux gens , leur transmettre de la joie », telles sont ses ambitions. De l’énergie et du caractère à revendre, ainsi qu’une grande ouverture d’esprit, tout ça certainement lié au métissage de ses origines entre Madagascar et La Réunion, donnent à ses créations pop-urbain à la sauce océan Indien un fort goût de « reviens-y ». Quant à Sibu Manaï, elle a déjà eu une autre vie, sous son nom « officiel » de Justine Mauvin, comme championne de long board. Si le surf a toujours occupé une place prépondérante dans sa vie, la musique n’a jamais été en reste. On la compare souvent à Jain, ce qui n’est pas lui faire offense, bien sûr, même si depuis ses premiers titres enregistrés son répertoire et ses couleurs se sont diversifiées. Il y a toujours de la pop, de la soul, mais aussi une ouverture grandissante vers des ambiances plus planantes. Des paroles qui naviguent avec aisance entre le créole et l’anglais, la fluidité de sa voix : on voit quel élément de son autre passion Sibu Manaï a su garder la trace.